Quels sont les rôles d’un éducateur animalier ?

Adopter un chien ou un chat permet à nombreux d’entre nous de se sentir moins seuls. Pourtant, l’éducation d’un chien est primordiale pour qu’il sache comment bien se comporter avec son entourage, notamment son maître. La majorité des maîtres ne disposent pas des compétences et des savoir-faire requis pour l’éducation d’un chat ou d’un chien. Voilà pourquoi il est recommandé de faire appel à un éducateur d’animaux.


En quoi consiste le travail d’un éducateur animalier ?


D’une manière générale, un éducateur animalier s’occupe de l’éducation d’un chiot ou d’un chien. Certaines personnes font aussi appel à ces professionnels pour un cours d’éducation canin. Grâce à ses connaissances avancées dans le domaine, l’éducateur d’animaux est la seule personne à être capable d’assurer l’apprentissage animalier.


Ce que l’éducateur d’animaux apporte aux propriétaires

Lorsque les propriétaires ont recours aux services d’un éducateur animalier, c’est pour que leur chien ou chat soit éduqué correctement. À noter que le rôle de ce professionnel ne se limite pas à l’éducation du compagnon à quatre pattes, l’éducateur animalier a aussi pour fonction de se charger de l’éducation du maître. Cela consiste à lui apprendre les bonnes pratiques pour se faire obéir et se faire entendre par son chien.

Pour cela, il va mettre en place des méthodes adaptées en fonction du profil et des habitudes de l’animal. L’objectif c’est que le propriétaire puisse communiquer avec son animal sans avoir recours à un interprète. Étant expert dans le domaine, l’éducateur animalier est en mesure d’apprendre aux propriétaires toutes les techniques douces à employer. Il est préférable que l’éducation d’un chien ou d’un chat se fasse dès son plus jeune âge pour la rendre plus facile.


Ce que l’éducateur d'animaux apporte à l’animal

Le travail d’un éducateur animalier doit commencer avant même l’arrivée d’un nouveau chien. Il est en mesure d’aider le propriétaire pendant la préparation, c’est-à-dire depuis l’acquisition du chien jusqu’à son arrivée dans le ménage.

Pour faciliter l’apprentissage, l’éducateur canin se déplace souvent à domicile. Lorsqu’il intervient en amont de l’acquisition du chien, il pourra guider le futur maître à choisir le chiot qui lui est adapté. Le choix est basé sur le mode de vie des propriétaires, la composition de la famille, ses habitudes, ses expériences, sa santé, etc.

Lorsque le chien arrive dans son nouveau foyer, l’éducateur canin à domicile saura l’aider à prendre ses repères rapidement. Par la suite, il va lui apprendre à apprécier sa nourriture, à connaître l’endroit dédié pour ses besoins et à obéir à son maître (comprendre et répondre aux instructions). L’éducation canine consiste aussi à lui apprendre à respecter les règles d’hygiène élémentaires et à entretenir une relation forte avec son maître.


Comment l’éducateur d’animaux procède lors de l’apprentissage animalier ?


Comme il a été dit plus haut, le professionnel en éducation canine travaille aussi bien sur le chien que sur le maître.


L’éducation du chiot ou du chien

Lors des séances d’apprentissage en extérieur, l’éducateur d’animaux va commencer par l’assimilation des consignes plus simples comme « debout », « assis », « va chercher », etc. Il va lui répéter des consignes jusqu’à ce que le chien retienne toutes les instructions.

Lorsque le chien est déjà grand, le rôle de l’éducateur d’animaux c’est de le rééduquer. Pour cela, il va lui réapprendre tous les bons comportements en l’aidant à se débarrasser de ses mauvaises habitudes comme :

  • Aboyer à longueur de journée,
  • Faire des fugues,
  • Abîmer les chaussures,
  • Agressivité,
  • Manque de propreté,
  • Peur exacerbée ou injustifiée,
  • Destruction, etc.

Celles-ci peuvent finir par instaurer un climat de tension au sein du foyer.

L’éducation de chiens adultes se fait souvent en groupe. La réalisation des exercices en groupe contribue à socialiser les animaux entre eux. Il y a moins de risque qu’ils attaquent les autres chiens lors d’une balade.

Quoi qu’il en soit, les tâches d’un éducateur d’animaux énumérées précédemment sont présentées d’une manière générale. Les professionnels en éducation canine possèdent des connaissances très larges sur :

  • Les besoins des animaux,
  • Leur rythme de vie,
  • Leur alimentation,
  • Leurs façons de penser,
  • Leurs comportements ou leurs réactions selon les situations,
  • Leur façon de communiquer avec le monde extérieur, etc.

Ceci dit, lorsque vous sollicitez les services d’un expert pour l’éducation de votre animal, il va d’abord analyser les comportements et le fonctionnement de celui-ci pour élaborer la méthode d’éducation la plus appropriée.

Il ne s’agit pas ici de préparer un chien ou un chat pour un concours. Il ne faut pas également confondre le rôle d’un éducateur d’animaux à celui d’un comportementaliste. Ce professionnel aide le propriétaire à comprendre son animal quand ce dernier change de comportement ou déprime.


L’éducation du maître

Comme susmentionné, les maîtres doivent participer à l’éducation de leurs chiens. Il est nécessaire qu’ils répètent les mêmes instructions pour que l’animal les assimile bien. Aussi, le maître doit continuer à répéter les actions réalisées par l’éducateur canin lors des séances d’apprentissage. Sinon, le chien risque de les oublier.

L’éducateur animalier peut être aussi appelé lorsque les maîtres se retrouvent dépassés par le comportement de leurs animaux. Ce qui arrive souvent lorsque le chien devient plus grand. Dans ce cas, le professionnel va montrer aux maîtres comment utiliser les bons gestes, comment donner les bonnes instructions et surtout comment avoir de l’autorité. En effet, si le maître manque d’autorité, son chien ne va probablement pas l’écouter.


Où travaille l’éducateur canin ?


Après l’obtention de l’attestation de connaissances, ils ont le choix entre travailler en tant que salarié et créer leur propre entreprise.
Concernant le tarif d’un éducateur canin, le montant peut dépasser le SMIC une fois qu’il arrive à avoir des clients fidèles et réguliers. Il dépend du type de prestation, de la durée et fréquence de chaque séance.

D’une manière générale, le tarif d’un éducateur canin à domicile est plus élevé que celui d’un professionnel travaillant dans un centre spécifique. Les séances collectives sont aussi moins chères que les cours individuels.

En réalité, il est assez difficile de fixer le tarif d’un éducateur canin puisque son salaire peut fluctuer régulièrement. Cela varie également selon la réputation qu’il s’est forgée et donc du nombre de clients qu’il arrive à attirer.


Les cours individuels et les cours collectifs

Les éducateurs animaliers peuvent proposer des cours collectifs et des cours individuels. L’avantage avec le cours individuel, c’est que les progrès sont plus rapides étant donné que le spécialiste se concentre uniquement sur l’animal et son maître. Les cours individuels sont réalisés souvent à domicile ou dans des espaces extérieurs peu fréquentés ou clos.

Les cours collectifs permettent aux chiens de se sociabiliser rapidement. Les chiens sont confrontés à d’autres congénères tout en apprenant à suivre les consignes de leur maître. C’est aussi une occasion pour eux d’apprendre à ne pas se laisser distraire. Quant aux maîtres, ils peuvent se partager entre eux certaines techniques d’apprentissage. Ce qui leur permet de découvrir d’autres expériences. Ceci dit, il est préférable d’alterner les deux méthodes (individuelles et collectives).

L’éducation d’un chien peut commencer dès qu’il atteint l’âge de 2 mois. Il faut plusieurs séances pour obtenir des résultats durables. Le nombre de leçons et leurs fréquences dépendent de l’évolution du chien et de son maître.

En somme, l’éducateur animalier a pour rôle de faciliter le quotidien des propriétaires et de leurs animaux. Idéalement, le recours à un éducateur animalier doit se faire dès l’arrivée du chien dans son nouveau foyer. Il ne faut pas attendre que les mauvais comportements soient déjà bien ancrés chez l’animal, même si le professionnel en éducation canine parvient toujours à les corriger et à rééduquer l’animal au fur et à mesure de l’évolution des séances. Quoi qu’il en soit, il n’est jamais trop tard pour éduquer un animal.