Comportementaliste canin : pour une bonne communication avec votre chien

Parfois, il nous arrive de confondre les missions d’un éducateur canin et d’un comportementaliste canin. Le premier s’occupe principalement de transmettre les règles de vie à l’animal à savoir, ce qu’il peut faire et ne pas faire pour vivre le mieux possible dans la société Humaine et dans les familles, alors que le second traite les chiens qui ont des problèmes de comportement. Pour bénéficier d’une bonne communication avec votre chien, faites appel au savoir-faire d’un comportementaliste canin.


Qu’est-ce qu’un comportementaliste exactement ?


Un comportementaliste désigne une personne qui a pour principale mission de rétablir la relation entre l’humain et ses animaux domestiques qui peuvent être des lapins, des chats, des chiens et même des chevaux. Un comportementaliste canin est alors celui qui s’occupe particulièrement des chiens. Selon les problèmes de votre animal, ce spécialiste peut vous orienter vers un éducateur ou un vétérinaire.

Un comportementaliste peut aider les propriétaires d’animaux domestiques à mettre en place les conditions favorables au développement de leurs animaux. Il peut aussi leur apprendre les gestes à adopter pour favoriser le bien-être de l’animal. Cependant, un comportementaliste ne se charge ni du dressage ni de la santé de votre animal domestique (chien, chat ou cheval).

En France, le métier de comportementaliste canin fait partie des professions libérales. Toutefois, il est souvent amené à collaborer avec d’autres professionnels du domaine animalier afin de résoudre les problèmes de votre chien, les Ostéopathes et les vétérinaires principalement.


Quelles sont les qualités d’un comportementaliste canin ?

Comme le spécialiste du comportement canin travaille avec l’animal, il doit disposer d’une connaissance générale sur les canidés, sur son anatomie, sur sa psychologie et sa physiologie.

Un comportementaliste canin doit aussi posséder un bon sens de l’observation et par-dessus tout aimer les animaux. Cela facilite la communication entre le spécialiste canin et le chien.

Au cours de son intervention, le spécialiste canin n’est pas obligé de porter des tenues spécifiques ou de se munir d’équipements particuliers. Il doit simplement mettre une tenue qui le rend à l’aise lorsqu’il est en contact avec les chiens et la nature. Dans certains cas, le comportementaliste peut être amené à utiliser des jouets, une laisse, un sifflet ou d’autres accessoires pour capter l’attention de l’animal.

En fonction de l’état de votre chien, le spécialiste du comportement canin peut aussi vous proposer des programmes de rééducation. En réalité, il vous donne de simples conseils, mais la décision finale vous appartient en tant que propriétaire du chien.


Quelles sont les missions du comportementaliste canin ?

Le comportementaliste canin peut très bien travailler à domicile de ses clients ou les recevoir sur son lieu de travail. Il analyse les comportements du chien lorsqu’il est confronté à différentes situations, que ce soit avec d’autres chiens ou avec son maître.

Pour trouver la bonne solution afin d’aider le chien à changer de comportement, le spécialiste du comportement canin récolte toutes les informations concernant le chien et son entourage.

Le comportementaliste canin peut être amené à réaliser des exercices avec l’humain et son chien. Par ailleurs, il peut donner des conseils au propriétaire du chien pour améliorer les comportements de l’animal. Il peut aussi proposer des axes d’amélioration sur la relation entre le chien et son humain. Si le problème n’est pas de son domaine de compétence, le spécialiste canin vous oriente vers d’autres professionnels, surtout si les problèmes sont d’ordre physique.


Comment choisir un comportementaliste canin ?

Le choix d’un comportementaliste canin ne se fait pas au hasard. De nombreux critères sont à prendre en compte, notamment les méthodes d’éducation canine appliquées. Privilégiez celui qui utilise le renforcement positif, la récompense du chien suite à un geste bien réalisé.

Avant de sélectionner un comportementaliste canin, vous devez aussi définir au préalable vos besoins. Par exemple, est-ce que vous voulez que votre animal apprenne à s’asseoir ou à accomplir d’autres gestes. Selon le caractère de votre animal, il est possible d’opter pour des séances collectives ou individuelles.

Choisir un comportementaliste canin implique entre autres de vérifier son expérience et son cursus scolaire. N’oubliez pas non plus de tenir compte de son sens relationnel. Un comportementaliste canin doit mettre les chiens et son humain à l’aise afin que tous les participants adhèrent.

Un bon comportementaliste canin doit aussi vous apprendre quelques notions sur le comportement canin qui incluent la communication entre chiens, le comportement des chiens et la manière d’apprentissage des chiens. S’il s’agit de chiot, il doit aussi prodiguer des conseils sur son toilettage et sa manipulation, son alimentation et ses besoins de manière générale.

Lorsque vous choisissez de suivre les conseils d’un psychologue canin, assurez-vous de choisir un professionnel qualifié dans le domaine. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les différentes activités complémentaires que le comportementaliste canin propose pour divertir votre animal : activités sportives, cani-randonnées, leçons de groupe, etc. Privilégiez également un spécialiste canin qui collabore avec plusieurs partenaires comme les magasins, les toiletteurs, les pensions, les vétérinaires et les autres professionnels de l’animalerie.


Ǫuand consulter un comportementaliste canin ?

De nombreuses raisons peuvent vous inciter à consulter un comportementaliste canin. Mais, retrouvez ci-dessous les raisons les plus courantes.

Aboiement continu

Lorsque votre chien aboie sans arrêt, vous devez faire appel à un comportementaliste canin afin d’identifier le problème qui le fait aboyer sans cesse. Cela peut être lié à une anxiété, à une séparation ou à un comportement surprotecteur sur la famille ou de la protection territoriale.

Dépression

La dépression de votre animal fait aussi partie des nombreuses raisons de faire appel à un comportementaliste canin. Elle est souvent liée à la frustration, à l’anxiété ou au stress. Pour mettre en place un programme adapté, ce spécialiste doit essayer de déterminer la vraie source de cette dépression de votre animal.

Destruction

Si votre chien possède un caractère destructeur, il est préférable de prendre contact avec un comportementaliste canin. Il n’est pas normal qu’un chien adulte détruise encore des coussins ou des canapés. Ce spécialiste vous aide à identifier la source de ce qui pousse votre animal à détruire. Cela peut être une sensation d’insécurité ou d’ennui ou de mal être.

Agressivité

Une autre raison de consulter un comportementaliste canin est l’agressivité de l’animal. Dès que ce dernier commence à grogner et même à mordre, vous devez vous questionner et prendre les mesures nécessaires. Faites appel à un comportementaliste canin.

Fugue

Si votre animal a tendance à s’échapper ou à fuguer, vous devez aussi prendre contact avec un comportementaliste canin afin de détecter la source du problème afin de limiter cela au maximum. Dans certaines circonstances, ce spécialiste peut mettre en place des séances comportementales pour aider votre animal à passer ce mauvais cap.

Malpropreté

Si votre chien se met soudain à faire ses besoins un peu partout, le premier réflexe à adopter est de l’emmener chez le vétérinaire. Si le problème ne provient pas d’une maladie particulière, prenez contact avec un comportementaliste canin. Ce dernier établira un diagnostic et mettra en place un programme pour résoudre rapidement ce trouble de comportement.


L’intervention d’un comportementaliste est aussi conseillée dans le cas de problèmes de comportement provoqués par des hormones ou un dressage incohérent. Vous pouvez aussi faire appel au service de ce spécialiste canin pour travailler des positions telles que l’aller au panier, la position assise, la position couchée, etc.


Comment travaille un comportementaliste canin ?


Un comportementaliste pour chien se déplace généralement au domicile du propriétaire du chien. Cela lui permet d’observer les comportements de l’animal avec son entourage et la famille qui l’adopte. En cas de problème, le spécialiste conseille le propriétaire du chien de modifier l’environnement de l’animal afin qu’il se sente à l’aise. Le comportementaliste canin peut aussi travailler en étroite collaboration avec un vétérinaire s’il est indispensable de donner des médicaments à votre chien.

Sachez que pour que la collaboration entre vous et le comportementaliste canin fonctionne, vous devez être à l’aise avec le spécialiste. De cette façon, si ce dernier propose un programme pour votre animal, vous êtes parfaitement en droit de vous exprimer et de proposer des suggestions.

Si votre chien a des problèmes avec son environnement, le comportementaliste canin peut aussi vous demander de venir chez lui s’il dispose d’un bureau. Certains peuvent même garder votre chien pendant un ou plusieurs jours pour une observation plus approfondie.


Comment se passe une évaluation comportementale chien ?

L’évaluation comportementale du chien est une obligation pour les chiens qui appartiennent à la première et à la deuxième catégorie. Elle est à réaliser à partir du huitième mois jusqu’au douzième mois du chien. S’il s’agit d’un chien classé niveau de risque 2, un renouvellement de l’évaluation est obligatoire tous les trois ans. Dans le cas d’un chien classé au niveau de risque 3, l’évaluation comportementale est à effectuer tous les deux ans. Pour ce qui est d’un chien qui appartient à la classe de niveau de risque 4, un examen annuel est indispensable.

S’il s’agit d’un chien mordeur, un examen comportemental du chien (pratiqué par un vétérinaire comportementaliste) est obligatoire dans les 15 jours avant la fin du suivi sanitaire. Le propriétaire de l’animal peut être aussi amené à demander une attestation d’aptitude et à suivre une formation pour limiter ce genre d’incident. Dans le cas d’un chien dangereux, la mairie peut ordonner son euthanasie suite à l’avis d’un vétérinaire.

Lors de l’examen comportemental du chien, le spécialiste du comportement de chien observe l’animal dans différentes circonstances : en extérieur, au cours d’un examen clinique et au sein de la structure. Il est également amené à examiner la relation entre le chien et son maître, les comportements de l’animal dans son environnement et ses capacités à supporter une contrainte. Ce vétérinaire comportementaliste peut même évaluer une éventuelle douleur ou maladie neurologique afin de déceler les raisons qui poussent le chien à être agressif.

L’évaluation comportementale d’un chien doit être effectuée dans le cadre d’une consultation vétérinaire. Par ailleurs, sa réalisation doit être confiée à un vétérinaire enregistré sur la liste départementale. Le chien qui doit faire l’objet d’un examen comportemental doit généralement être identifié. À l’issue de ce test comportemental, le comportementaliste de chien doit pouvoir classer l’animal :

  • Niveau 1 : le niveau de dangerosité du chien n’est pas élevé ;
  • Niveau 2 : le niveau de dangerosité du chien est faible ;
  • Niveau 3 : le niveau de dangerosité du chien est critique ;
  • Niveau 4 : le niveau de dangerosité du chien est élevé. 

Après l’examen comportemental du chiot ou du chien, le comportementaliste vétérinaire établit un compte rendu pour le maire de la commune et le propriétaire du chien. Il procède aussi à l’enregistrement du motif de l’examen, de la catégorie du chien et du niveau de dangerosité de l’animal. Si votre chien est classé niveau 4, quelques mesures préventives s’imposent. Il y a par exemple le port de muselière, le renforcement de la socialisation ou de l’obéissance de l’animal, l’isolement du chien ou l’installation d’une pancarte à l’entrée de la maison. 

Bref, le comportementaliste canin est un spécialiste du chien qui s’occupe d’étudier ses comportements afin de déterminer la meilleure solution pour résoudre rapidement ce problème. Il est amené à travailler avec le maître et son chien, que ce soit au domicile du client ou sur son lieu de travail. Un spécialiste canin doit posséder une connaissance générale sur les chiens, ses comportements et leurs aptitudes. Pour déceler le problème de votre chien, une évaluation comportementale est de mise.